JO
JO - Botton, le candidat pour des JO Paris 2024 exemplaires Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

JO - Botton, le candidat pour des JO Paris 2024 exemplaires

Vendredi 1er décembre dernier, le cabinet britannique de recrutement Odgers Berndtson a reçu 61 candidatures pour le poste de Directeur Général (DG) du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 (COJO). 61 postulants... pour au final n'en garder qu'un. Et l'un d'entre-eux, c'est Jérémy Botton, ancien directeur général de la Fédération de tennis mais aussi ancien directeur du département Cyclisme chez Amaury Sport Organisation, et il pourrait bien barrer la route au grand favori pour le poste, Étienne Thobois, directeur général du comité de candidature de Paris 2024, ancien patron de la Coupe du Monde de Rugby 2007 et ex-dirigeant de l’agence KénéoJérémy Botton, l'outsider ? Etienne Thobois, le favori ? Se dirigerait-on donc vers un match à deux, entre Etienne Thobois et Jérémy Botton pour ce poste de Directeur Général de Paris 2024 ? Réponse en vidéo... avec Jérémy Botton... en attendant de pouvoir s'entretenir avec Etienne Thobois ?

Jérémy Botton candidat pour être DG de Paris 2024 !

 

Bref, qui sera le directeur général du comité d'organisation de Paris 2024 ? Réponse avant les fêtes de Noël, selon le comité de Paris 2024. Selon nos informations, Jérémy Botton pourrait plus que jamais tenir la corde pour le poste de directeur général de Paris 2024 car, depuis quelques semaines, Etienne Thobois ne serait plus vraiment le candidat de l'Elysée et du Président Emmanuel Macron, tout comme de la ville de Paris et de la Maire de ParisAnne Hidalgo. La faute peut-être à différentes polémiques qui ont émaillé le déplacement de la délagation de Paris 2024 à Lima septembre dernier. Mais pas seulement.

Alors que le coût du voyage de la délégation française à Lima pour la cérémonie d’attribution des JO avait déjà fait jaser, une nouvelle polémique pourrait encore ternir Paris 2024. Cette fois-ci, c’est la création d’une nouvelle délégation au sein de la ville qui pose question, comme le souligne Le Parisien"Créer 23 postes pour les JO alors qu’il existe déjà un comité d’organisation des Jeux Olympiques, est-ce bien rationnel ?" s'interroge Eric Azière, le patron des centristes au Conseil de Paris. Du côté de la mairie de Paris, on se défend en rappelant que "Paris va accueillir de nombreux grands événements sportifs : Gay Games, Championnat du monde de hand féminin, Rider’s Cup en 2018, Coupe du monde féminine de foot en 2019, championnat européen d’athlétisme en 2020 sans parler de la Coupe du monde Rugby en 2023… avant même les Jeux de 2024." Avant l'obtention des JO, deux pôles de travail existaient et employaient 13 personnes. Désormais, ces deux équipes seront réunies et compteront 23 personnes. Mais ces 10 postes supplémentaires pourraient être le fruit d'un "redéploiement interne", indique la mairie.

A LIRE AUSSI :

JO - Paris 2024 - Jérémy Botton ou Etienne Thobois, directeur de Paris 2024 ? cliquez ICI

FFT - Le directeur général Jérémy Botton quitte la FFT cliquez ICI

JO - Paris 2024 - Etienne Thobois, l’homme clé de Paris 2024 cliquez ICI

JO - Paris 2024 - Une nouvelle polémique autour de Paris 2024 cliquez ICI

FFT - Jérémy Botton : "L'image de la FFT est très dégradée" cliquez ICI

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Que pensez-vous du contrôle anormal de Chris Froome ?












Partenaires