Route
Route - Richie Porte a un compte à régler avec Chris Froome Photo : TDWSport

Route - Richie Porte a un compte à régler avec Chris Froome

Victime d'une terrible chute lors de la 9e étape du Tour de France, Richie Porte (BMC) continue lentement sa guérison. S'il a bien récupéré de ses fractures du bassin et de la clavicule, l'Australien admet que le plus dur se passe dans la tête : "Physiquement je suis OK et je n'ai plus de douleurs liées à la chute. J'ai été dans la piscine pour renforcer ma clavicule, mais je ne vais pas mentir, mentalement ça vous met un coup de tomber à cette vitesse là", a-t-il déclaré au Herald Sun. "On verra avec le temps, mais je ne pense pas que cela sera un gros problème. On fait de grosses descentes tous les jours donc je pense que ça ira, mais je ne veux pas d'un autre crash comme celui-là. En un rien de temps vous passez de la forme de votre vie sur le Tour à votre femme qui pousse votre fauteuil roulant dans l'appartement où vous êtes coincé." Malgré tout, Porte n'a pas abandonné l'idée de gagner un jour le Tour, son but ultime : "J'ai gagné presque toutes les courses d'une semaine, où au moins j'y ai bien figuré, mais il y a une chose qui reste toujours dans un coin de mon esprit à chaque fois que je suis dans la piscine, c'est de m'entraîner pour juillet et le Tour de France", a-t-il avoué. "Quand je prendrai ma retraite je veux pouvoir dire que j'ai fait un podium sur le Tour. C'est vraiment ce qu'il me manque."

Richie Porte après le Critérium du Dauphiné

Pour un jour remporter la Grande Boucle, il faudra battre Chris Froome (Team Sky), son ancien coéquipier et ami. Mais les rapports entre les deux hommes ne sont plus du tout les mêmes depuis le Critérium du Dauphiné, où Porte accuse Froome de l'avoir fait perdre lors de la dernière étape au profit de Jakob Fuglsang, qui l'emportera finalement avec 10 secondes d'avance sur l'Australien : "J’ai un ami ici, Will Clarke, qui court pour Cannondale. Je ne lui ferais jamais ça. S’il était en bonne voie pour gagner la plus grande course par étapes d’une semaine, je ne ferais pas tout pour qu'il cède", dit-il en faisant référence aux multiples attaques du Britannique dans le final de la dernière étape. "A l’évidence mon équipe aurait dû être meilleure ce jour-là mais quand Froome est allé parler aux autres coureurs du général pour qu’ils m’attaquent, c’est personnel et c’est quelque chose que je n'oublierai pas de sitôt." 

S'ils ont essayé d'enterrer la hâche de guerre après l'épreuve, l'Australien a toujours la rancoeur tenace et n'hésite pas à dire que s'il le peut, il lui rendra la pareille. Mais si leur amitié en a pris un coup, il respecte toujours énormément le champion qu'est Froome : "Chris est l’une des personnes les plus dures que j’ai rencontrée sur un vélo. Il a cette force de tueur en lui. C’est aussi pour ça qu’il a gagné quatre Tours de France. J’ai beaucoup de respect pour lui, il est le représentant parfait de la génération propre. Cela va être dur de le battre, mais c'est possible. Plusieurs équipes ont réalisé que pour battre Sky, il faudra s'allier."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Que pensez-vous du contrôle anormal de Chris Froome ?












Partenaires