Tour d'Espagne
Tour d'Espagne - Le parcours entier de la Vuelta révélé ? Photo : AS

Tour d'Espagne - Le parcours entier de la Vuelta révélé ?

Une journée avant la présentation officielle du parcours de la prochaine Vuelta, nos confrères du journal AS ont dévoilé de nombreux détails concernant le tracé. Selon eux, il y aura 9 arrivées au sommet, deux contre-la-montre et deux jours décisifs en Andorre avant le sprint final à Madrid. Un passage par le Pays basque serait prévu, avec une nouveauté, le col de Monte Oiz, et le peloton devrait également se rendre dans les Asturies et en Castille-et-Leon, avec trois arrivées au sommet d'affilée en fin de deuxième semaine dont les Lacs de Covadonga. Pour rappel, les organisateurs avaient déjà confirmé que le Grand Départ aurait lieu de Malaga le 25 août par un court contre-la-montre individuel.

Alberto Contador : "J'ai tout fait avec mon coeur"

La 2e étape proposerait déjà la première arrivée au sommet à Caminito del Rey, là où Esteban Chaves s'était imposé en 2015 et avait pris le maillot rouge de leader. Le lendemain, l'arrivée à Alhaurin de la Torre devrait être favorable aux sprinteurs, avant une nouvelle arrivée au sommet à La Alaguara. La 5e étape partirait de Grenade, puis la 6e relierait Huércal-Overa à San Javier. Suivrait une nouvelle arrivée au sommet au Pozco Alcon, puis après une étape entre Linares et Almaden, les grimpeurs seront encore à l'honneur avec l'arrivée au sommet de La Covatilla.

Après une journée de repos à Salamanque, les deux étapes qui suivront longeraient le Portugal, dont une arrivée à Luintra lors de la 11e étape où Simon Yates s'était imposé en 2016. Puis après une étape entre Mondoñedo et Estaca de Bares, place à un tryptique montagnard avec trois arrivées au sommet : La Camperona (plus de 8km avec des passages supérieurs à 20%), Le Praeres de Nava (un col inédit assez court mais à 13,5% de moyenne) et enfin Lagos De Covadonga. S'en suivra une nouvelle journée de repos.

Au début de la dernière semaine, il y aurait un contre-la-montre entre Santinalla del Mar et Torrelavega, puis le lendemain une nouvelle arrivée au sommet au Monte Oiz dans le Pays basque, un autre col inédit de 14km avec des passages à 17%. L'étape suivante entre Ejea et Lleida serrvirait de transition avant d'arriver en Andorre. Peu de détails sont encore connus mais il fait nul doute que la montagne tiendra encore une fois une grande place, comme en 2015 lorsque Joaquim Rodriguez avait dessiné une étape en Andorre qui est aujourd'hui considérée comme l'une des plus dures de l'histoire de la course. Enfin, l'épreuve se terminerait par la traditionnelle arrivée à Madrid.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Comme l'a exprimé Bernard Hinault, le peloton du Tour doit-il faire grève sur le cas Froome ?







Partenaires